Chez l´horloger

L´enseigne d´une boutique vieillote tout en-bas de la rue d´Hautpoul porte le titre „La chance électrique“, et en dessous, sur le volet roulant, il y a un tag couleur kaki disant, si on regarde bien, „Horloger“, avec, entre les lettres, deux reveils-matin blancs ironiquement déformés comme les montres de Dalí. J´y suis passée avec Martin, mon voisin, il me dit que cet horloger „a la spécialité de réparer toutes sortes de montres.“ Mais la boutique est fermée, c´est un peu une fatalité avec Martin, on est le 17 et l´horloger ne travaille qu´aux dates pairs. Le 18 j´ai pu entrer, c´est un espace grand et haut, la vitre de la devanture éclaire très bien un intérieur qui n´a certainement pas…

Mehr lesen …

Pourquoi suis-je à Paris?

„Or wandering along the Seine at night, wandering and wandering, going mad for the beauty of it …“p.13 „Paris is just an artificial stage, a revolving stage that permits the spectator to glimpse all phases of the conflict. Of itself Paris initiates no dramas. They are begun elsewhere. Paris is simply an obstetrical instrument that tears the living embryo from the womb and puts it in the incubator. Paris is the cradle of artificial births. […] You can read here on the walls where Zola lived and Balzac and Dante and Strindberg and everybody who was anything. Everyone has lived here some time or other. Nobody dies here …“p.23 „Everything happens in Paris Zitate von Henry Miller aus Tropic of…

Mehr lesen …