La Boum / Die Fete

Paris, 26.6.16  |  Je viens de passer une nuit blanche parce que ce samedi encore, des voisins de l´immeuble en face fêtaient une boom. La musique était mise à fond, les gens dansaient, par les portes-fenêtres ouvertes du balcon on les entendait chanter et les fumeurs qui s´y trouvaient parlaient et riaient un peu fort pour s´entendre. Avec le temps tout était encore plus fort, rires, chants, chahuts. Après des heures que cela durait, la musique était brusquement arrêtée, sans doute par l´intervention des voisins. Les invités continuaient de chanter en choeur les mêmes chansons ou plutôt chants, puis qu´il s´agissait surtout de hip-hop. Regardant le ciel rosir, je pensais que les voisins sont définitivement mal placés quand des fêtards…

Mehr lesen …

Chez l´horloger / Beim Uhrmacher

L´enseigne d´une boutique vieillote tout en-bas de la rue d´Hautpoul porte le titre „La chance électrique“, et en dessous, sur le volet roulant, il y a un tag couleur kaki disant, si on regarde bien, „Horloger“, avec, entre les lettres, deux reveils-matin blancs ironiquement déformés comme les montres de Dalí. J´y suis passée avec Martin, mon voisin, il me dit que cet horloger „a la spécialité de réparer toutes sortes de montres.“ Mais la boutique est fermée, c´est un peu une fatalité avec Martin, on est le 17 et l´horloger ne travaille qu´aux dates pairs. Le 18 j´ai pu entrer, c´est un espace grand et haut, la vitre de la devanture éclaire très bien un intérieur qui n´a certainement pas…

Mehr lesen …